Retour sans visa
  

Retour sans visa

Sigiriya, Sri Lanka le 27/04/2016

 

Lorsque l’on préparait notre tour du monde, on a voulu que l’on rentre en douceur en Europe, et pour cela le trajet depuis Pékin en Transsibérien était parfait !

Le seul souci était qu’il fallait obtenir un visa russe en cours de voyage, celui-ci n’étant valide qu’un mois.

Pour le visa chinois, cela ne posait pas de difficulté, on pouvait le faire à Bangkok et il était très facile d’obtenir une lettre d’invitation grâce à mes collègues chinois.

Les ressortissants français ne peuvent faire établir des visas pour la Russie uniquement en France, ou dans un autre pays s’ils y sont résidants de plus de trois mois.

Evidemment on n’est ni en France, ni résidants dans un autre pays.

Après plusieurs heures passées sur internet et quelques mails envoyés, on avait bien trouvé des solutions à notre problème mais elles étaient un peu hasardeuses, coûteuses et sans résultat garanti ou alors nous bloquait pendant une période incertaine sans passeport.

Au 1er janvier 2016, la Mongolie a eu la bonne idée de rendre obligatoire les visas pour les français et les conditions pour l’obtenir depuis l’étranger sont peu claires, les informations obtenues étant contradictoires.

A regret on a donc abandonné l’idée du Transsibérien.

A partir de là, ce que nous avions plus ou moins prévu comme trajet en Asie, après le Sri Lanka, s’écroulait comme un château de carte, nous n’étions plus motivés pour le faire.

Ajouter à cela une période peu favorable du fait de la mousson et un peu de ‘’saturation’’ des climats très chauds et très humides, nous avons décidé de modifier notre parcours qui se serait dans tous les cas terminé par un retour en Europe en avion.

En voyage, il faut être fataliste, quand on ne peut pas faire ce que l’on a prévu, ce n’est pas grave, il suffit de faire autre chose …

Ainsi, on va prolonger de quelques jours notre séjour au Sri Lanka (jusqu’au 6 mai), et nous envoler pour les Balkans, plus précisément pour Sofia, en Bulgarie.  De là nous sillonnerons l’Europe de l’est en train et rentrerons tranquillement, comme prévu, en juillet.

Voilà, ce sera donc un retour sans visa…

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Sri Lanka