le Sud du Nord
  

le Sud du Nord

Taupo, Nouvelle-Zélande le 28/03/2016

 

Taupo, le 28 mars 2016

Le sud du nord …

Albums : Wellington, Hastings, Taupo et Tongariro

 

Le ferry franchissant le détroit de Cook entre les deux îles principales de la Nouvelle Zélande, arrive à Wellington, capitale du pays.  Mais Wellington est plutôt une petite ville sympa, agréable, pas vraiment une grosse agglomération, avec des petits airs de Sausalito parfois (c’est la ville en face de San Francisco, de l’autre coté du Golden Gate).

 

 

On y passera 2 nuits, le temps de visiter le fameux musée ‘’Te Papa’’, véritable boîte à trésors (c’est d’ailleurs la traduction du nom complet de ce musée) regroupant l’histoire, la culture, la nature et les arts de la Nouvelle Zélande.  Evidemment on n’a pas pu tout faire, mais chacun y a trouvé son bonheur avec des expos consacrées aux tremblements de terre, aux volcans, à la faune, à la culture Maorie, à la colonisation par les européens ...

Il y avait aussi une expo émouvante sur les combats menés par un contingent néo-zélandais dans les Dardanelles pendant la première guerre mondiale.  Pas vraiment concernés les Maoris par cette guerre ‘’de blancs’’, mais ils y sont quand même allés …

 

Dans ce musée, il y a aussi beaucoup d’ateliers pour les enfants, mais en une seule journée c’est mission impossible de vraiment en profiter.  Les filles ont quand même dé-sablé un fossile de dinosaure, ce n’est pas tous les jours que ça arrive …

Après un petit passage au garage pour changer la batterie de Fransix (qu’est-ce qu’on en consomme de ces machins là), direction Hawke’s Bay.  On passera la nuit à Hastings, ville rebâtie en 1931 après un tremblement de terre dans le style Art-Déco, tout comme sa voisine Napier.  Le moins cool, c’est qu’il s’était remis à pleuvoir donc on n’a pas trop profité du coin, juste une petite rando au Te Mata Peak.

 

 

 

Comme il pleuvait, on voulait aller dans un camping pour ne pas être confinés dans Fransix et profiter des installations, mais pas de bol, pour la première fois depuis la Californie, le camping où on voulait aller était complet !  On a donc dormi en ‘’Freedom Camping’’ au bord de la plage juste à coté, d’où on est reparti le lendemain matin toujours sous la pluie, direction Taupo, au centre de l’île.

 

 

Chouette endroit que Taupo, on s’y est bien plu.  Déjà il ne pleuvait pas, il faisait même bon pour ne pas dire beau. Et puis il y un lac, des montagnes (bon ici ce sont des volcans, mais ça fait fonction), et des sources chaudes …

Au retour d’une chouette balade vers les chutes d’Huka Falls (un peu en amont d’Aratiatia  pour ceux qui connaissent le coin !), on s’est baigné dans une source chaude à l’endroit où elle se jette dans la rivière Waikato.  Là, trop cool, tu peux choisir la température de ton bain entre l’eau très chaude de la source et celle très froide de la rivière …  Pour le lac c’est pareil, il y a de nombreuses sources qui s’y jettent, créant ainsi des zones ‘’tièdes’’ car le lac est globalement glacial.  

 

 

Ça doit être en observant ce phénomène que les néo-zélandais ont inventé l’eau tiède.  Ils ont aussi inventé le saut à l’élastique et autres réjouissances de ce type. Il y a partout des activités à sensation, ça donne parfois l’impression d’être dans un cirque, dans ce pays finalement faussement écolo où ils gèrent les forêts comme des champs de maïs et arrosent les pâtures et cultures avec de l’eau d’une drôle de couleur …

 

 

Depuis Taupo, on fera une escapade vers le parc naturel Tongariro, où il y a 3 volcans toujours actifs.  Bon actuellement ils ne sont pas en éruption, donc on peut y faire de belles randos de quelques heures à quelques jours, l’hiver on peut même skier sur le Mt Ruapehu.

Dans la salle commune du camping du parc, on ‘’rêvait’’ aux belles et grandes randos à faire en regardant les cartes topo affichées au mur.  Ninon et Léonie rêvaient, elles, de pouvoir faire les beaux coloriages mis à dispo mais dont il ne restait plus de copies vierges …

Le lendemain matin, on a fait faire des photocopies des coloriages et fait une rando avec volcans et cascades au programme … voyager avec des enfants c’est aussi savoir répondre aux attentes et besoins de tous les âges …

  

 

 

 

Pour celles et ceux qui s’en inquiétaient, on vous confirme que le Lapin de Pâques est bien passé dans Fransix, laissant derrière lui œufs et kiwis en chocolat (l’oiseau pas le fruit).

 

 

A propos de Pâques, ce qu’il y a de commun avec l’Alsace c’est que le vendredi saint est aussi férié ici. On voulait aller à la bibliothèque pour que Céline puisse faire ‘’le mouvement’’ (hou-là, ça commence à sentir le début de la fin du voyage), mais c’était fermé … on s’est rabattu sur le Mc Do, on a pris une glace, et pendant que les filles étaient aux jeux, on était sur le site internet très convivial de l’Académie de Besançon pour remplir les demandes de poste pour la rentrée prochaine.

En tout cas, à Pâques, on a eu beau temps, on s’est même baigné, donc pour nous cette année cela aura été ‘’Noël au balcon, Pâques au balcon’’ et en maillot de bain …

 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Nouvelle-Zélande