Nord du Costa Rica
  

Nord du Costa Rica

Alajuela, Costa Rica le 15/01/2016

 

Alajuela, 15 janvier

(Albums photo La Cruz, Huacas, Alajuela,(ça devrait être Bijagua), Pitahaya)

On est devenu des pros du passage de frontière.  On nous avait dit que le passage du Nicaragua au Costa Rica était long et compliqué, mais en fait cela a été notre passage de frontière le plus rapide et le moins stressant.  Il faut préciser qu’il y avait au moins 3 heures de queue à l’immigration coté costa-ricain, mais comme on était avec des enfants on a pu passer devant et en 10 minutes c’était réglé !

 

Après la frontière on s’est arrêté à la Finca Caña Castilla pour 3 nuits.  Très bel endroit tenu par des Suisses-Allemands (ça ne doit pas être bien la Suisse, les habitants sont tous ailleurs !). 

 

C’était vraiment bien, il y avait pleins de singes, d’oiseaux et même un crocodile, le tout en liberté bien entendu.  Il y avait un jeune paresseux que la propriétaire des lieux avait recueilli, rigolo comme bestiole.  En plus le pain était bon, et ça, ça vous change la vie.

 

 

 Après ces 3 jours champêtres, direction la plage, à Playa Grande, connu mondialement (vous connaissiez ? pas nous) pour la protection des tortues.  Malheureusement on ne verra pas de tortue, mais on profitera bien de la plage bien préservée.  Pas de douche ni de sanitaire là où on campe, mais un point d’eau, cela nous rappelle les campings des parcs aux USA.

 

 

Il n’y a pas que cela qui nous rappelle les USA, tout au Costa Rica nous fait penser au sud des Etats Unis, à commencer par les prix, c’est un grand choc par rapport au Nicaragua, tout y est au moins deux fois plus cher et même souvent plus cher qu’en France ….  A Playa Grande on a croisé des Suédois qui trouvaient que la nourriture était chère, c’est vous dire.

Par rapport au reste de l’Amérique Centrale, le Costa Rica est beaucoup plus développé, tant mieux sans aucun doute pour ses habitants, mais pour les voyageurs que nous sommes c’est un peu étrange.

 

Les atouts du Costa Rica sont ses espaces naturels, ses volcans, ses ‘’forêts de nuages’’.  On se rend donc dans le parc du volcan Tenorio pour voir le Rio Celeste.

 

On passe la nuit dans un camping très basique, juste à l’entrée du parc, non sans avoir d’abord dû faire une dizaine de kilomètres de piste.  Là, on a quand même regretté que Cassix ne soit pas un 4x4, mais c’est passé quand même.

Le Rio Celeste est une rivière étrange, d’un bleu éclatant, dû aux minéraux présents dans cette rivière à flanc de volcan.  Ce qui est rigolo, c’est que ce bleu est issu du mélange des eaux de 2 ruisseaux, qui eux ne sont pas bleus.

 

Ce qui était moins rigolo, c’est que l’on a retrouvé la pluie, ça ne nous manquait pas, mais c’est aussi une caractéristique des forêts du Costa Rica, les fameuses ‘’forêts de nuages’’, il y pleut beaucoup. 

 

 

Comme il fallait que l’on sèche un peu avant d’accueillir Agnès et Daniel, on est ensuite allé passer une nuit en plaine à l’Eco Ranch, où on a fêté les 8 ans de Léonie.  Piscine, balade à cheval, petit resto, une journée bien remplie avant de prendre la direction d’Alajuela où on a réservé un hôtel.

 

 

 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Costa Rica